Lieux d'intérêt - photo 1

Lieux d'intérêt

Une visite de l'ancienne République de San Marino ne peut ne pas inclure la visite de ses musées et de ses monuments, concentrés dans la capitale, qui porte le même nom.

Le centre historique, déclaré patrimoine mondial de l'UNESCO en 2008, se développe au sommet du mont Titano, à 750 mètres d'altitude. Il est entouré de murs de pierre datant de l'époque médiévale.

 La capitale San Marino  est une petite mosaïque de rues et de quartiers surplombés de palais et de monuments. Les trois tours au sommet du mont Titano constituent l'image la plus célèbre de San Marino ; elles sont reliées par un sentier le long du profil de la montagne.

Lieux d'intérêt - photo 1

Les trois tours

Les tours de Saint-Marin ont été construites entre le Xe et le XIIIe siècle pour défendre la république contre les attaques des Malatesta, une ancienne famille qui régnait sur la Romagne.

La première, Rocca ou Guaita, qui domine la falaise du mont Titano, est protégée par un double cercle de murs ; pour cela, le peuple l’utilisait pour abri pendant les sièges. La deuxième tour, Cesta ou Fratta, se dresse sur le point le plus haut de la montagne ; au cours de son histoire, elle fut le siège du corps de garde et accueillit les prisons. Aujourd'hui, elle abrite le Musée des armes anciennes. La Montale, la troisième tour et la plus petite des trois, conserve une prison de huit mètres de profondeur, appelée « fond de la tour ». Bien qu’elle ait été restructurée, il est impossible d’y entrer.

Lieux d'intérêt - photo 2

Basilique du Saint

La Basilique du Saint est l'église principale de la ville de San Marino ; elle est dédiée au patron de la ville et de l'État, fondateur de la communauté saint-marinaise, dont elle conserve les reliques.

Située sur le Piazzale Domus Plebis, elle a été conçue et construite à partir de 1826 par Antonio Serra, architecte bolonais, sur le site de l'ancienne église paroissiale du XVIe siècle.

La basilique est représentée sur les pièces de dix centimes d'euro de San Marino.

Lieux d'intérêt - photo 3

Piazza della Libertà

La Piazza della Libertà est le cœur de la vie institutionnelle du pays. Il s’y dresse le Palazzo Pubblico (Palais Public), siège du Grand Conseil général (le Parlement de la République de San Marino). Le palais a été restauré à l’occasion de son centenaire, en 1994, par l'architecte de renommée internationale Gae Aulenti.           

Une curiosité ? L'Hôtel Titano a été ouvert à l'occasion de l'inauguration du Palais Public, le 30 septembre 1894, et l'orateur de la cérémonie, qui était Giosuè Carducci, y a prononcé le fameux discours sur la "liberté perpétuelle".

La place sur laquelle se dresse le Palais, appelée Pianello ou Piazza della Libertà, abrite d'anciennes citernes pour la collecte des eaux de pluie, autrefois utilisées comme réserve d'eau pour les habitants de San Marino.

Lieux d'intérêt - photo 4

La carrière des arbalétriers

La carrière a été ouverte au XIXe siècle pour extraire la pierre nécessaire à la restauration du Palais Public. 

Aujourd'hui, c'est le lieu suggestif auprès duquel se déroulent les manifestations de la tradition saint-marinaise, qui évoquent le passé glorieux de la République et auxquelles participent des arbalétriers et des jongleurs de drapeaux.

 

Lieux d'intérêt - photo 5

Porta San Francesco

La carrière a été ouverte au XIXe siècle pour extraire la pierre nécessaire à la restauration du Palais Public.  

Aujourd'hui, c'est le lieu suggestif auprès duquel se déroulent les manifestations de la tradition saint-marinaise, qui évoquent le passé glorieux de la République et auxquelles participent des arbalétriers et des jongleurs de drapeaux.

Dismiss

By using this site you consent to the use of cookies for purposes including advertising and analytics.
More information